Actualité du séminaire Art et expérience corporelle vitale

Le thème du vendredi 2 mars (BIS Sorbonne) est « Le corps comme mesure du monde: manifestations dans l’architecture ». Dialogue (à trois) : Séverine Bridoux-Michel, ENSAP Lille, explique les principes du Modulor chez Le Corbusier, ses rapports au corps et à la musique ; Christine Vial Kayser évoque les théories proposant que l’architecture est une représentation du corps humain (notamment Wölfflin) et Hyeonsuk Kim propose au contraire une lecture des installations Bill Viola et de Yasuaki Onishi, comme conduisant à la mise en évidence d’un espace non humain.

« Le corps est l’œil du cyclone, l’origine des coordonnées, le lieu où constamment est placé l’accent au cours de notre expérience car le monde dont on fait l’expérience se présente à tout moment avec notre corps pour centre, centre de vision, centre d’action, centre d’intérêt » (William James)

Ce séminaire explore la relation corps/esprit dans le langage et dans la perception de l’œuvre visuelle en relation avec le geste quotidien, le genre et le corps social, en Occident et en Asie à l’aide de la phénoménologie, du pragmatisme et des neurosciences. Le Penseur de Rodin, manifeste cette liaison indispensable et automatique entre le corps et l’esprit qui se forme dans un aller-retour entre une représentation de nous-même comme intériorité et comme extériorité.

 

Horaire 10h-13h ; Lieu  17 rue de la Sorbonne, Paris 75005.

Le séminaire est ouvert à tous.L’accès se fait avec une carte de la bibliothèque BIS, ou sur présentation du programme. Inscription indispensable sur christine.vialkayser@gmail.com.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *