Vers une neurohistoire de l’art : la Grèce et la Chine par John Onians

John Onians consacre chacun de ses vingt-cinq chapitres à un auteur particulier et son ouvrage couvre vingt-cinq siècles. A travers les écrits de grands penseurs (en particulier Pliny, Winckelmann, Taine, Ruskin, Pater, Gombrich et Baxandall) et d’artistes tels qu’Alberti et Leonard de Vinci et de scientifiques d’Aristote à Zeki, John Onians montre comment la compréhension de la base neuronale de notre esprit contribue à la compréhension des comportements humains y compris en art. Ces observations pénétrantes rejoignent les découvertes des neurosciences modernes.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *