Energie et sexualité dans l’art indien

C’est le thème de la prochaine séance du séminaire Art et expérience corporelle organisé par Christine Vial-Kayser dans le cadre de Langarts, qui aura lieu le vendredi 17 mai de 10h00 à 13h00 à la BULAC, 65 rue des grands moulins (salle Rj22), Paris 13e.

Présentation des intervenantes :

Edith Parlier-Renault (Directrice du Creops- Paris IV-Sorbonne, Professeur d’histoire de l’art indien) Corps et sexualité dans la sculpture indienne des Xe-XIe siècles 
Le Xe siècle est souvent présenté comme l’âge d’or du tantrisme, qui met l’accent sur la dimension incarnée de la divinité, et fait du corps à la fois l’instrument et l’expression de l’expérience spirituelle ultime. Comment cette évolution de l’hindouisme, qui touche principalement l’Inde du Nord, se reflète-t-elle dans la sculpture des temples construits vers cette époque ?

Iris Iran Farkhondeh (Docteur en Études indiennes, Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, Mondes iranien et indien), Le corps et l’expression du désir féminin dans la littérature sanskrite

À partir d’exemples issus de textes littéraires sanskrits ainsi que du Kāmasūtra de Vātsyāyana, on s’attachera aux signes corporels éloquents d’amour et de désir émis par les personnages féminins dans la littérature sanskrite. Le corps se lit comme un texte à part entière et il s’agit, pour le lecteur comme pour les personnages, d’être attentif à ce qu’il dit. Lorsqu’un auteur décrit une rencontre amoureuse, il donne à voir au lecteur les signes physiques qui dénotent le trouble des personnages. Les proches des personnages ont également à cœur de percevoir et de lire ces signes pour percer leurs secrets : les amies attentionnées, les messagères habiles et les parents attentifs pourront ainsi faciliter l’union de la jeune femme avec celui dont elle est éprise. Ils pourront intervenir avant que celle-ci ne parvienne au dixième stade corporel et psychique du mal d’amour qui lui serait fatal. Quant à l’amoureux et à l’époux, ils devront se montrer sensibles aux plus petits signes physiques afin d’agir avec finesse et psychologie dans leur approche amoureuse : qu’il s’agisse de conquérir celle qui est l’objet de leur désir ou de percevoir le bon moment pour redoubler d’ardeur. Le corps exprime de lui-même le désir amoureux mais certains personnages féminins disent leur désir ouvertement. L’expression plus directe du désir féminin contribue à la maturation du désir amoureux dans l’intimité du couple.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.