Séminaire Liberté en création du 16 septembre

Neuvième séance du séminaire Langarts dirigé par Zélia et Isaac CHUEKE, et KIM Hyeon-Suk : vendredi 16 septembre de 10h00 à 13h00. Au programme : “La liberté de création dans le mouvement d’avant-garde et la tradition de l’école des lettrés dans le Japon du début du XXe siècle” par Isabelle CHARRIER et “Contribution à l’étude de la liberté en création” par Patrick OTTO. Contact : liberteencreation@gmail.com. Prochaine séance : 14 octobre 2022.

Télécharger l’affiche : 9e séance Liberté en création_LangArts

“La liberté de création dans le mouvement d’avant-garde et la tradition de l’école des lettrés dans le Japon du début du XXe siècle” par Isabelle CHARRIER

Le peintre Aoki Shigeru 青木繁 (1882-1911) diplômé de l’école des beaux-arts de Tokyo dans le département de peinture occidentale yôga 洋画 en 1904. Il est  influencé par les préraphaélites anglais, les primitifs italiens et Gustave Moreau et s’inspire aussi de la mythologie japonaise. Obligé de revenir dans son pays natal à la mort de son père en 1907, il meurt de tuberculose en 1911. Le poète Ishikawa Takuboku 石川啄木 (1886-1912) est  proche du milieu des poètes anarchistes tels que Kotoku Shûsui 幸徳秋水 (1871-1911) partisan du socialisme, qui fut condamné à mort en 1912.

Le poète meurt de tuberculose en 1912 comme plus tard sa mère et sa femme. Tomioka Tessai 富岡鉄斎 (1836-1924), à la manière des poètes peintres pèlerins mène en solitaire une vie de voyage en toute liberté mais sans un sou au grand dam de sa femme. Il est très proche de l’école des lettrés de l’époque d’Edo (Yosa Buson 与謝 蕪村 (1716-1783), Ike no Taiga 池大雅 (1723-1776) et Tanomura Chikuden 田能村竹田 (1777-1835) Il a parcouru tout le pays du nord au Sud. Il évoque souvent dans son œuvre la vie d’ermite. Il se considère comme un peintre lettré tel que le veut la tradition sino-japonaise.

Isabelle CHARRIER, chercheur associée au Creops (Sorbonne Université), membre du Centre d’étude de l’écriture et de l’image et de LangArts, historienne de l’art, spécialiste de l’art moderne et contemporain japonais. Docteur en histoire de l’art de l’université Paris IV Sorbonne (1989), elle a été chercheur à l’université de Kyoto, département d’histoire de l’art (1980-1986) et à l’université de Tokyo (1987-89), professeur de littérature française à l’université de Kobe (1991-1997), lecteur en histoire de l’art japonais au département d’orientalisme de l’université Louvain-la-Neuve (1998-2003) et au département d’arts plastiques de l’université Paris VIII (2005-2018). Elle a traduit du japonais Manhattan suicide addict de Kusama Yayoi (2005), L’art de la résonance de Lee Ufan (2013). Auteur de La Peinture contemporaine japonaise de 1750 à nos jours (La Manufacture éditions, 1991) et de nombreux articles, elle a dirigé Les relations artistiques entre la Corée et le Japon aux XXe et XXIe siècles avec Kim Hyeonsuk (L’Harmattan, 2022).

“Contribution à l’étude de la liberté en création” par Patrick OTTO

D’apparence évidente la question de la liberté en création révèle des phases successives et renvoie tantôt à l’observation du point du vue de l’artiste, soit vues de l’intérieur (in), tantôt à la considération du spectateur, autrement dit appréciées de l’extérieur (out). L’œuvre conceptuelle IN AND OUT – OUT AND IN -AND IN AND OUT – AND OUT AND IN datant de 1971 de Lawrence Weiner (1942-2021) semble faire office de métaphore de la problématique.

Aussi comment est-on passé de la Création à la création artistique ? Quels pourraient être les critères de cette dernière ? En quoi la pratique artistique se rapporte-t-elle à liberté ? La contemplation d’une création sollicite-t-elle la liberté ?

Patrick OTTO, musicologue spécialiste des procédés de composition aux XIXe et XXe siècles, est maître de conférences HDR à l’université de Rennes 2 et par ailleurs, membre actif du groupe de recherches LangArts. Il a écrit, outre des articles ayant trait à l’écriture musicale, Traces et influences de la modalité dans la formation de Claude Debussy (2000) et codirigé L’improvisation musicale collective (2016). Il dirige également différents orchestres et son catalogue de compositeur comporte des pièces pour soliste (Mutation 2016), orchestrales (Mynes 2007), mixtes (Europa 2009) ainsi que des installations (Via… 2010). Apfel und Amsel pour voix et ensemble instrumental a été enregistrée par label Jazzsick Records en 2018.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search