Brèves du GT Métaphores du 7 février 2014

Les participants (Véronique Alexandre Journeau, Violaine Anger, Amandine Dabat, Muriel Detrie, Gérard Dupuy, Danielle Elisseeff, Biliana Fouilhoux, Kim Hyeon-Suk, Marie Laureillard, Pascale Leliou, Lin Rey-Hong, Lo Shih-Lung, Jacline Moriceau, Aya Sekoguchi, Sumie Terada,) ont fort apprécié la présentation faite par Olivier Venture qui avait été invité à parler des premiers temps de l’écriture chinoise (du XIIIe siècle au Ier siècle avant notre ère).

Les questions et théories en jeu portaient sur : À partir de quand peut-on parler d’écriture ? à partir de quand a-t-on un système de signes notant une langue (signe ou représentation graphique) ? Développement progressif sur plusieurs siècles mais sur des supports périssables ou bien invention dans un temps relativement bref et avec le but de noter une langue ?

C’était l’occasion de se pencher sur les principes de l’écriture, la formation et la stabilisation de l’écriture, les variantes régionales, le rapport au son et à la langue (plus lâches que dans d’autres écritures) et le fait qu’un caractère a trois aspects : une forme, un son et un sens.

Bref, Olivier Venture doit être remercié aussi pour les nombreuses illustrations et explications qui ont enrichi son exposé.

Puis, dans le prolongement du GT Métaphores précédent où avait été posée la question de la terminologie sur la métaphore avant « 比喻biyu », Véronique Alexandre Journeau a proposé une réflexion sur la triade « 賦 fu-bi-xing » (notamment à partir de l’analyse de la structure d’un poème de la dynastie Tang) pour proposer « 比興bi-xing » au cœur du processus métaphorique et ancêtre de « 比喻 biyu ».

Pour la suite, l’étude du « mitate » aura lieu au prochain GT Métaphores à une date qui devrait être le vendredi 16 mai 2014 (mêmes horaires, mêmes salles).

Et pour ce qui est de la terminologie de la métaphore en Chine, il est proposé de continuer à y réfléchir à partir d’un article contemporain déniché par Marie Laureillard et qu’il conviendrait de traduire pour l’automne…

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *