Parution Empreinte de Zeami dans l’art japonais – La fleur et le néant

L’ouvrage de Aya Sekoguchi vient de paraître dans la collection « L’univers esthétique » chez L’Harmattan.

Le bon de commande est téléchargeable ici : document_promotionnel_Sekoguchi

Sommaire

Préface par Augustin Berque

Avant-propos

I-La vision théâtrale de Zeami

Les traités de Zeami 

L’arrière-plan et ses caractéristiques

L’évolution de la pensée de Zeami

La fleur : le métier (態 waza) et l’esprit (心 kokoro)

La fleur

Le métier (態 waza) / le répertoire (物数 monokazu)

L’esprit (心 kokoro)

Le degré de l’art

L’habile (上手), le maître confirmé, le degré où s’acquiert la renommée universelle (天下の名望を得る位)

Le degré de l’aisance (安き位) et le degré de la maturité (闌たる位)

Les neuf degrés           (九位)

Le rapport entre l’acteur et le public

Les arts procurés par la non-conscience de l’acteur

L’émotion suscitée chez le public

 

II-La voie de l’art

La voie de l’art

La formation de la voie de l’art au Moyen Âge

La voie de l’art à partir de l’époque pré-moderne

Le kata 

Le kata dans le nô, le kabuki, le nihon-buyô

L’efficacité du kata

La non-conscience (無心 mushin)

Le processus de l’appropriation du kata

Le ki

La signification du ki

Le ki dans la voie de l’art

La respiration

Le ma

La signification du ma

Le ma en tant qu’absence d’expression

Conclusion

Annexe

Index des noms propres

Index de notions

Références bibliographiques

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *