Journées d’études 2017 « Installations »

L’INSTALLATION COMME EXPERIENCE PHENOMENOLOGIQUE ET COGNITIVE /

INSTALLATION AS A PHENOMENOLOGICAL AND COGNITIVE EXPERIENCE

<Programme>

Télécharger ici les affiches des 3 journées d’études dont le programme est détaillé ci-dessous :

Vendredi 7 avril à Rennes (1re journée):

10h30-13h00

Le pavillon Phillips, 1958, une installation musicale par Bruno Bossis (Pr. musicologie, Université Rennes 2);

Participation in audio-visual interactive installations par Clayton Rosa Mamedes (Dr. en musicologie, Université de Campinas-Unicamp, post-doctorant, Université Fédérale de Paraná-UFPRBrésil);

Les Organisations d’espaces de Jean-Michel Sanejouand ou l’installation in situ comme expérience du lieu par Frédéric Herbin (Dr. en histoire de l’art contemporain et ATER, Université François Rabelais de Tours, InTRu – EA 6301);

Pause déjeuner

14h00-16h00

Installations invisibles : enjeux spatiaux et contraintes expérientielles par Pamela Bianchi (Dr. en arts plastiques et sciences de l’art, enseignante-chercheuse – Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, Lab. AI-AC / EPHA);

An immersive installation by Marcel Broodthaers par Giacomo Mercuriali (doctorant en philosophie, Université de Milan, Italie);

Alternative futures: The experience of Utopian values within contemporary installation practice par Jennifer Hankin (Directeur d’études, International School of Creative Arts, Londres, Master en arts et philosophie, Université du Kent, Royaume-Uni);

Pause

16h15-17h45

Tango Intervention, Re-Imagining The Political and Libidinal Economies of Bodies In Interactive Public Space par Robert Lawrence (Fulbright scholar, Associate Professor video, animation & digital arts, University of South Florida, États-Unis);

Enjeux sociaux d’une expérience spectateur multiple dans le cadre de la scénographie numérique Train de vie par Gaëtan Hervé (musicien, artiste numérique du collectif La Sophiste, Rennes).

Lieu : Université Rennes 2, Bâtiment O, Salle 303 (Place Recteur Henri le Moal, 35000 Rennes, métro Villejean université, plan d’accès https://www.univ-rennes2.fr/service-communication/plans-acces). Le programme permet de faire l’aller-retour dans la journée.

 

Vendredi 19 mai à Marseille (2e journée):

11h15-13h15

Introduction par Sylvie Coellier (Pr. art plastiques et sciences de l’art, LESA – Laboratoire d’Etudes en Sciences des Arts-EA 3274, Aix Marseille Université);

L’installation comme hypotypose ? Marc Camille Chaimowicz et la frappante célébration de la vie par Lise Lerichomme (Dr. en arts plastiques et sciences de l’art, Université Rennes 2, artiste ; ATER, Département des arts visuels de la Faculté des arts, Université de Strasbourg, EA 3402 ACCRA);

A Cœur battant par Christine Vial Kayser (conservatrice du Patrimoine, Dr. en histoire de l’art contemporain, Université Paris IV-Sorbonne, chercheur associé CREOPS);

 Pause déjeuner

14h15-16h15

Sens ressenti dans l’œuvre d’Olafur Eliasson. Une recherche empirique micro-phénoménologique par Marcus Weisen (doctorant en philosophie, Archives Husserl- UMR 8547, Ecole Normale Supérieure, Paris);

Kandors ou la mise sous cloche : une kinesthésie du conditionnement par Charlotte Serrus (Dr. en arts plastiques et chargée de cours à Aix-Marseille Université);

Wesley Meuris : critique institutionnelle et limites de l’installation par Roula Matar-Perret (Dr. en histoire de l’art contemporain, Université Rennes 2, EA 1261, chargée de cours aux ENSA Paris La Villette et Versailles);

Pause

16h30-18h00

Percevoir le temps et l’espace à travers les « installations cinématographiques » par Marie-Laure Delaporte (Dr. en histoire de l’art contemporain, chercheuse associée à l’EA 4414, Université Paris Ouest – Nanterre La Défense);

Ann Hamilton : les conditions de l’attention par Pascale Saarbach (doctorante en histoire de l’art contemporain et chargée d’enseignement en théorie des arts, Université de Strasbourg);

Lieu : Aix-Marseille Université, Campus du site St-Charles,  bâtiment « Espace Yves-Mathieu », situé en face de la gare (http://allsh.univ-amu.fr/marseille/LSH). Le programme permet de faire l’aller-retour dans la journée.

 

Vendredi 30 juin à Paris (3e journée):

9h30-12h30

Introduction par Brendan Prendeville (Pr. Art theory, Goldsmiths College, Londres, Royaume Uni);

Mille Plateaux (Pascal Dusapin) par Thierry Coduys (artiste numérique, musicien, dirige la majeure scénographie sonore à l’École Louis Lumière) et Guillaume Jacquemin (creative technologist au sein du studio de design interactif Buzzing Light);

Proxemix Fields par Lorenzo Bianchi Hoesch (compositeur, en recherche en 2017 à l’Ircam, chargé de cours en composition multimédia à l’université de Franche-Comté), avec David Poirier-Quinot (Docteur en acoustique de l’université Paris-6);

Corridor Reflections: Recreating Bruce Nauman’s “San José Corridor” par Dore Bowen (Pr. associé, San José State University, Californie, États-Unis);

Pause déjeuner

14h00-16h00

Amour Augmenté, Dramaturgie : entre installation artistique et phénoménologie, une étude de cas par Fabrice Métais (MCF arts plastiques, Aix-Marseille Université
, LESA – EA 3274);

L’expérience du lieu / Sculpture As Place, rétrospective Carl Andre au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris par Jérôme Dussuchalle (Professeur agrégé en arts plastiques, Dr. en arts plastiques et sciences de l’art, Université de Saint Etienne, sculpteur);

L’art socialement engagé : le cas des Monuments de Thomas Hirschhorn par Fanny Tsang (doctorante, Université Paris Ouest Nanterre La Défense);

Pause

16h30-18h00

Anarchitextures. Haptic Screen Encounters & Montage in Space par Ariadne Mikou (artiste, attachée au Department of Dance, University of Roehampton, Londres, Royaume-Uni);

When the Ballet Stage Elevates to an Unlimited Space by Moving Through the void par Stephanie Stokker (MA English Studies, University of Stuttgart, choreologist, The Benesh Institute, Royal Academy of Dance, Londres);

Débat de clôture dirigé par Lauren Weingarden (Pr. Art History, Florida State University).

Lieu : Bibliothèque universitaire de la Sorbonne. Adresse: 17 Rue de la Sorbonne, 75005 Paris (Contact:  01 40 46 30 97).

 

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles mais, pour la journée d’études à Paris (30 juin), il faut signaler sa venue car la liste des inscrits sera donnée aux appariteurs qui filtrent à l’entrée de la Sorbonne. Contact: <langarts@orange.fr>

Des sessions asiatiques, complémentaires, ont lieu dans le cadre du Congrès du Réseau Asie (26-28 juin 2017) à Sciences-Po Paris : voir le site du congrès (en particulier pour le droit d’accès).

La participation de LANGARTS à ce Congrès du Réseau Asie fait l’objet d’une annonce spécifique (à venir lorsque le programme du Congrès est disponible) sur le site Langarts.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *