Séminaire international du GRMB

Le Groupe de recherche Musiques brésiliennes dirigé par Zélia Chueke, copilote de Langarts, organise trois demi-journées, les mardi 28 janvier après-midi et mercredi 29 janvier 2020, sur le thème « Musique et Globalisation I : Europe-Amérique Latine », salle des actes de Sorbonne université. Programme ci-après.

Séminaire international du groupe de recherche Musiques Brésiliennes GRMB/IReMus qui célèbre ses 15 ans d’existence

 

Musique et Globalisation I : Europe-Amérique Latine

 Mardi 28 janvier 2020 (14h00-19h00) & Mercredi 29 janvier 2020 (09h30-18h00)

 Lieu : Salle des Actes de Sorbonne Université (entrée par le 54, rue Saint Jacques, Paris 5e)

Comité scientifique : Eero Tarasti, Danièle Pistone, Cristina Gerling, Isaac Chueke

Organisateurs : Zélia Chueke et Isaac Chueke

Argumentaire

L’investigation du parcours des musiciens actifs au niveau international fait souvent émerger les divers liens établis entre les différentes sociétés et cultures, leurs mentalités et réalités plurielles. Franchissant aussi bien les distances géographiques que les barrières maintes fois implicites, les musiciens affirment constamment, de manière consciente ou inconsciente, leur mission d’ambassadeurs. Par le biais de leur travail ils s’engagent inévitablement, presque sans aucun effort, dirait-on, dans une démarche  de globalisation (le terme « mondialisation » étant adopté davantage en France). D’où la première question : la musique se charge-t-elle de tout ? Mieux, est-ce que les cultures et sociétés se rapprochent de façon naturelle à travers la musique ? À travers la fréquentation des concerts ou via l’écoute d’une œuvre, peut-on parler d’ »a priori » et/ou de « coups de foudre » ? Est-ce que la musique peut influencer les premières impressions d’un public à propos d’un pays en particulier et cela sans le réduire à une simple imagé fabriquée par les médias ? Prenant appui sur ces questionnements, dans ces deux premières journées des séminaires Musique et Globalisation, le Groupe de recherche Musiques Brésiliennes (GRMB/IReMus) revisite différents parcours de musiciens actifs à toutes les époques, entre l’Europe (notamment la France) et l’Amérique latine (tout en passant par le Brésil). L’on envisage de mettre en évidence l’entremêlement pluriculturel et multi- social dans les contextes concernés par ces parcours – tournées, récitals, concerts, conférences, entretiens, cérémonies, événements sociaux – et la conséquente union d’intérêts, l’empathie, les échanges personnels et professionnels.

Mardi 28 janvier (14h00-19h00)

Ouverture – Zélia Chueke, responsable du GRMB/IReMus

Eero Tarasti (Université d’Helsinki) – Sur l’universalité des messages musicaux, un essai semio-transculturel

Fabio Amorim de Melo (CRIHAM) – De Paris à Manaus : parcours et transformations de l’opérette française au tournant des XIXe et XXe siècles  

Président de séance : Isaac Chueke

******

Zélia Chueke (UFPR/IReMus) – Les pianistes du Fonds Montpensier, Boîte Brésil. Les parcours entre l’Europe et l’Amérique Latine

Leonardo Feichas (UFAC/UNICAMP/NOVA) – Le local, le national et le global dans l’œuvre pour violon solo de Flausino Valle (1894-1954) – o ‘Paganini Brasileiro’ (œuvres pour violon solo jouées pendant l’intervention) 

Présidente de séance : Danièle Pistone

Présentation de l’ouvrage Prospectives musicologiques et d‘autres volumes publiés par la Collection Musiques en Question(S), ainsi que les ouvrages du GRMB parus depuis 2005

Mercredi 29 janvier (9h30 – 12h30 puis 14h00-18h00)

Accueil

Isaac Felix Chueke (UNESPAR/GRMB) – Échanges contemporains Europe-Amérique latine.

Mauricio Gómez Gálvez (Sorbonne Université/GRMB) – Les musiciens chiliens dans la globalisation : réflexions à partir de l’actualité discographique

Maria Beatriz Cyrino Moreira (UNILA/Sorbonne Université) – Egberto Gismonti et la recherche d’une identité dans le contexte de la “modernité-monde” (1969-1977)

Présidente de séance : Catherine Massip

******

Cristina Gerling (UFRGS) – Odette Ernest Dias: a French Flutist embraces Brazilian Music

Stéphane Leteuré (EHESS) – Camille Saint-Saëns en Amérique latine : un acteur de la diplomatie culturelle

Cecilia Pires (CRAL-EHESS) – Les racines arabes dans la construction d’une identité musicale dans la musique armoriale au nord-est du Brésil

Président de séance : Eero Tarasti

Danièle Pistone (IReMus) – Considérations finales et bilan du séminaire  

Entrée libre – Inscriptions jusqu’au 23 janvier 2019. Merci de contacter : grmb.iremus@cnrs.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search