Tenue du colloque Xe anniversaire

Voici venu le moment de se retrouver, en majorité en présentiel, pour les dix ans de l’aventure LangArts, avec sa fine équipe, pour un colloque peaufiné : « L’auteur dans son œuvre – entre présence et effacement ». Programme et livret du colloque à télécharger ici.

Programme colloque Langarts 2020-21.

Livret colloque Langarts 2020-2021.

Du fait du report du colloque initialement prévu fin juin 2020, il a été possible d’en préparer les actes pour une parution au moment du colloque fin juin-début juillet 2021. L’ouvrage vient de paraître aux éditions L’Harmattan (Paris), dans la collection « L’univers esthétique » sous la direction de Danièle Pistone et Véronique Alexandre Journeau. Ci-après la 4e de couverture et les modalités de commande (30% de réduction pour les auteurs, de même que via l’équipe Langarts).

L’auteur dans son œuvre – entre présence et effacement

L’artiste tire son œuvre de sa propre substance comme l’araignée sa toile (Mallarmé, Lettre à Aubanel du 28 juillet 1866) ou le mollusque son habitacle nacré (Valéry, L’Homme et la coquille, 1937). De la dissimulation partielle au complet incognito, tous les degrés et toutes les nuances de sa présence peuvent être décelés dans une œuvre d’art, présentement dans une belle diversité de langages artistiques (cinéma, musique, peinture, poésie ou littérature de fiction) comme de cultures (chinoise, coréenne, japonaise et occidentale), des temps anciens à l’époque contemporaine.

Dans le prolongement des ouvrages précédents, ces recherches sur la pensée créative et l’émotion esthétique, comparant arts et cultures diverses, nous aident à remettre en question observations et convictions, nous forcent même à réexaminer les plus profondes origines de nos principes et postulats. En dix ans d’existence la collection « Univers esthétique », allant de l’effet de vie ou de la cohérence au rythme, à l’improvisation, à l’art du geste ou à l’inspiration, a exploré ou retrouvé, entre Asie et Occident, bien des oppositions conciliables, maintes figures plus proches qu’elles ne semblaient l’être, sans que ces synthèses ne versent dans une simplification réductrice. À travers l’incontournable figure de l’auteur, n’est-ce pas la meilleure leçon de cette belle école de tolérance que constitue le fait artistique ?

Danièle Pistone est professeure émérite à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et membre de l’Institut de recherche en musicologie (UMR 8223).

Véronique Alexandre Journeau, musicologue et sinologue, dirige l’équipe de recherche interuniversitaire Langarts (Langages artistiques Asie-Occident).

Autres contributeurs : Erik Avert, Juliette Bourdier, Isabelle Charrier, Isabelle Davy, Lydie Decobert, Clémentine Fauré, Mauricio Gómez Gálvez, Béatrice Guéna, Wan Jin, Hyeon-Suk Kim, Ju-Young Kim, Béatrice Lefebvre-Côté, Jiaying Li, Philippe Malhaire, Mei Mercier, Clélie Millner, Baptiste Tochon-Danguy, Angelos Triantafyllou.

Illustration de couverture : Park Soohwan, Métronome-autoportrait, 2021, technique mixte

ISBN : 978-2-343-23526-4                    

Prix public : 38,50 €

Commande via le lien : https://www.editions-harmattan.fr/livre-l_auteur_dans_son_oeuvre_entre_presence_et_effacement_daniele_pistone_veronique_alexandre_journeau-9782343235264-70358.html

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search