Parution Corée-Japon

Les relations artistiques entre la Corée et le Japon aux XXe et XXIe siècles est un ouvrage publié sous la direction de Isabelle CHARRIER et KIM Hyeon Suk qui met en lumière un axe Corée-Japon à travers l’histoire de l’art dans une perspective européenne, fondé sur une philosophie, une identité culturelle et des échanges universitaires et artistiques.

Télécharger le flyer et voir le sommaire ci-après.

RELATIONS ARTISTIQUES ENTRE LA COREE ET LE JAPON AUX XXE ET XXIE SIECLES

Au-delà des aléas de l’histoire et de la politique entre la Corée et le Japon aux XXe et XXIe siècles, les deux nations ‒ chacune avec sa culture et son originalité ‒ possèdent des points communs et des affinités, notamment dans le domaine de l’art. C’est ainsi que les échanges culturels et artistiques sont florissants à titre individuel comme au sein des institutions.

Cet ouvrage met en lumière un axe Corée-Japon à travers l’histoire de l’art, dans une perspective européenne, fondé sur une philosophie, une identité culturelle et des échanges universitaires et artistiques. Les œuvres réalisées dans tous les domaines ‒ peinture, photographie, sculpture, installation, littérature ‒ font découvrir, sur une triple localisation (Paris- Séoul-Tokyo), une esthétique commune. Les artistes coréens et japonais apportent ainsi une force et une profondeur inégalées à la création contemporaine.

SOMMAIRE

PRÉFACES

• Pour une déconstruction de l’orientalisme par Michel Sicard

• L’étranger fascine, l’amitié s’y dessine… par Goto Kanako

AVANT-PROPOS

• Les relations artistiques entre la Corée et le Japon par Isabelle Charrier & Kim Hyeon Suk

À LA CROISÉE DES VILLES : PARIS, SÉOUL ET TOKYO

• Paris entre Séoul et Tokyo : ambivalences et paradoxes par Pierre Cambon

• Le Japon, plateforme des relations entre artistes coréens et japonais aux xxe et xxie siècles par Lee Mina

• Nouvelle réception de l’art japonais via l’exposition 深み Fukami  Une plongée dans l’esthétique japonaise par Isabelle Charrier

CORÉE-JAPON : UNE ESTHÉTIQUE COMMUNE

• Non-pensée et répétition chez Lee Ungno, Matsutani Takesada et Lee Bae par Kim Hyeon Suk

• La notion « 손때 sonttae » dans les œuvres de Jang Kwang Bum et Shiota Chiraru par Kim Ju Young

• L’écheveau déroulé d’une vie de nomade par Kim Myoung Nam

• Espace par Homme Sang Sobi

CORÉE-JAPON : RELATIONS INTERUNIVERSITAIRES

• Échanges artistiques entre sculpteurs coréens et japonais par Kim Beom Soo

• La miniaturisation au Japon et son influence sur trois étudiantes coréennes par Onishi Hiroshi

REGARD SUR DES ARTISTES CORÉENS ET JAPONAIS EN FRANCE

• Matsutani Takesada, les premières années parisiennes  De Gutai aux Streams par Valérie Douniaux

• Regard sur le présent : Terrils de Hatakeyama Naoya par Teddy Peix

• « L’habiter » chez trois jeunes artistes coréens à Paris par Shin Hye Jung

ANNEXE

Présentation des auteurs et résumés

Références bibliographiques

Index des noms propres

 

Isabelle CHARRIER est docteure de l’université Paris-Sorbonne, chercheure dans l’équipe de recherche Langarts, spécialiste de l’art moderne et contemporain japonais.

KIM Hyeon Suk est artiste, docteure, chercheure, spécialiste du vide et du zen dans l’art contemporain. Enseignante en arts plastiques à l’université Paris 8 et en langue coréenne à l’université d’Artois.

Ont également contribué à cet ouvrage : Pierre Cambon, Valérie Douniaux, Kanako Goto, Sang-Sobi Homme, Beom Soo Kim, Ju Young Kim, Myoung Nam Kim, Mina Lee, Hiroshi Onishi, Teddy Peix, Hye Jung Shin, Michel Sicard.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.